Pourquoi et comment vous ne devez pas laisser les autres définir vos priorités

1- Avant tout, vous devez garder votre cap !

Cette fois c’est décidé, vous allez garder votre cap ! Vous avez patiemment rédigé votre to do list de la semaine, bien déterminé à ne pas  vous laisser perturber et à respecter VOS priorités.

La journée commence avec son lot d’imprévus, de sollicitations : à 12h00  votre liste a faiblement diminué, voire pire, elle s’est complétée d’autres petites ou grosses tâches confiées par votre manager ou récupérées de votre collègue malade.
Pas de panique vous dites-vous, j’ai encore la semaine pour me réorganiser, je vais décaler certaines tâches pas si urgentes que ça à plus tard…
Et voilà ! le piège absolu….vous décalez quelques tâches pour en prendre d’autres. Mais au fond, sur quel critère décidez-vous de déplacer ces tâches en dehors de l’urgence des nouvelles arrivées ? Se faire imposer son emploi du temps par les autres est une source de stress énorme. Le sentiment d’être débordé se traduit par le constat d’une perte de contrôle, d’un sentiment d’impuissance, la frustration est forte.
2- Ensuite, il faut admettre que l’urgence vous impose de faire des choix

Ne vous leurrez pas, vous ne pourrez pas tout faire et il faudra de toutes façons faire des choix.
Fini le temps où l’on pouvait noter ce que l’on avait à faire et s’y tenir, le rythme des entreprises a bien changé, l’urgence pilote l’activité. Et pour compléter le tableau, ce n’est plus l’urgence mais l’immédiateté qui s’impose comme la durée de traitement des tâches attendue. Selon une étude publiée par l’Apec sur le climat social des cadres en 2011, le sentiment d’être débordé est très lié au fait de travailler ou non dans l’urgence.

 

Chaque jour apporte donc son lot de choix à opérer :

  • Choisir les mails que l’on va lire et ceux auxquels on va répondre
  • Choisir les informations que l’on va retenir  parmi toutes celles reçues par messagerie, téléphone ou en face à face
  • Choisir d’utiliser le téléphone, le mail ou d’aller voir la personne pour lui transmettre un message

et je ne parle ici que des choix que vous devrez opérer dans le traitement de l’information.

Ajoutons à cela ce qui touche à votre fonction et la liste des choix que vous devez faire pour mener à bien votre mission…..on pourrait remplir des pages entières.

La question est donc ; sur quels critères opérez-vous ces choix ? Car ne l’oublions pas, choisir c’est renoncer. Alors : renoncer à quoi ?

Autrement dit : qu’est ce qui est réellement important pour vous,  quelles sont vos propres priorités auxquelles vous ne renoncerez pas ?

 Car si vous n’avez pas de priorités, les autres en auront pour vous !

3- Enfin, à vous de définir vos propres priorités

Qu’est ce qui est important à vos yeux ? Qu’est ce qui doit passer avant tout le reste ? Vous ne pourrez être sûr(e) de faire les bons choix si vous n’avez pas pris le temps de mener cette réflexion.

Une réflexion de fond, qui à en juger par la réaction de nombreux stagiaires que j’ai aidés à faire cela changera votre regard sur pas mal de choses : à commencer par le regard sur le temps que vous accordez à certaines activités (ou pas !) dans votre vie. Par exemple :

  • ne vous est-il jamais arrivé de passer un week-end à faire ce que l’on attendait de vous (guidé(e) par les demandes de votre famille ou de vos amis) sans y trouver plus de plaisir ou de sens que cela ?
  • n’y a-t-il pas dans vos tiroirs des projets importants pour vous, enfouis sous de fausses « priorités » qui ne demandent qu’à être remis à l’ordre du jour de votre planning ?
  • vos proches vous reprochent-ils parfois de manquer de disponibilité pour eux ?
En bref, en vous fixant vos propres priorités, vous résisterez à la pression extérieure et  vous ne vous laisserez plus embarquer dans un emploi du temps subi plutôt que choisi.
Et comme votre temps est votre ressource la plus précieuse car non renouvelable,vous choisirez en plein accord avec vous même de la distribuer à qui et quand vous le jugez bon ou utile.

Si vous avez besoin d’en savoir plus la façon dont pratiquer pour réfléchir à ses propres priorités, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires, car vos besoins à vous seront mes priorités à moi pour savoir quels produits vous proposer pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Allez-y, à vos commentaires…

Posted under: organisation

Tagged as: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>