Et si vous étiez victime d’infobésité ?

Je n’y ai pas résisté, après les fêtes, aborder le thème de l’infobésité me semble le moment propice (avec l’avant-été bien entendu !)

Nouveau concept ?  Pas vraiment puisqu’il date des années 1960 selon Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Surcharge_informationnelle). En tous cas, son nom a le mérite d’être clair sur ce qu’il signifie : une surcharge d’informations, voire même   »la pathologie de la surcharge informationnelle », selon Caroline Sauvajol-Rialland, maître de conférence à l’Université Catholique de Louvain et à Sciences Po Paris.

En cause ? Les emails bien-sûr, mais aussi le téléphone, les réunions, les réseaux sociaux etc. Les études le prouvent, la sur information génère su stress : peur de ne pas tout maîtriser et contrôler, pression de l’urgence et de l’immédiateté. Il faut donc combattre cette infobésité.

Un diagnostic s’impose : êtes-vous victime d’infobésité ?

Pour le savoir, j’ai trouvé pour vous ce petit test. Merci à Mindjet de nous donner accès à ce petit test en ligne. Rapide à faire il vous donnera (ou confirmera) votre position face à l’information.

http://www.calculermoninfobesite.fr/

La lutte s’organise…

Conscients du problème, des grandes entreprises ont déjà réagi.

EDF, la Société générale et le groupe Casino recommandent à leurs salariés e de « préférer le face à face au mail ». Canon France organise une fois par trimestre, une journée sans mail afin de privilégier les échanges. Selon l’Orse.

Et chez vous, comment cela se passe-t-il ? Etes-vous victime d’infobésité ? Et comment évaluez-vous votre entreprise sur ce point ?

 

Posted under: experts, optimiser son temps, organisation

Tagged as: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>