2 comments

  • Jean-Pierre Adéjès on at said:

    Ce blog est tout à fait réussi !
    Avec un ton plein de fraicheur et un humour bienvenu dans un environnement professionnel si souvent tendu ,Florence Coll renouvelle les codes de la réflexion sur le thème du stress au travail.
    Une architecture simple et fonctionnelle, une iconographie apaisante, au service d’idées innovantes, de conseils pratiques et d’ astuces,
    que seule une formatrice passionnée et expérimentée peut délivrer aux innombrables victimes collatérales du monde de l’entreprise…
    Un blog tous public, recommandé aussi bien par les DRH que par les salariés eux-mêmes , avec la posologie suivante : à lire collégialement, plusieurs fois par jour.

  • Carla on at said:

    One way I understand sterss is the bioligical definition of sterss arising when an organism experiences an environment or challenge that it has no known response to. I resonate with the idea that it is the sense of not being able to respond, and therefore the helplessness/powerlessness that creates the experience of sterss at its most harmful. This is my own experience of my sterss. The question for me, when someone reports sterss as something they want to do something about, is to look at what they can control when there is a lot that they often can’t. When I feel overwhelmed I look for what I can control, even it is only how I choose to feel about the situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>